L'info grand ouest

20/04/2017 14:27

Le gel a encore frappé dans les vignes et les cultures arboricoles

Le vignoble et l'arboriculture ont été touchés par un gel "important" durant la nuit de mercredi à jeudi, d'autant plus préjudiciable pour les fruits que la végétation avait une avance de deux ou trois semaines sur la saison, a indiqué à l'AFP Jérôme Despey, président de la Commission viticole du syndicat FNSEA.

De nombreuses régions viticoles ont été touchées, en particulier "la Champagne, la Bourgogne, le Val-de-Loire, ainsi que le Languedoc Roussillon" par des températures qui sont descendues jusqu'à -6 degrés par endroit, a indiqué le responsable.

"La situation est vraiment délicate, car ces gels touchent des grappes qui commençaient à se constituer et risquent donc de griller et de mourir", a-t-il dit. Les arboriculteurs, maraîchers et horticulteurs ont également été touchés par le gel.

Il est néanmoins encore trop tôt pour évaluer l'impact sur la récolte, a-t-il ajouté.

Le responsable syndical a regretté le faible niveau d'assurance des producteurs viticoles en France. "Sur quelque 800.000 hectares de vigne, seulement 15% sont assurés" contre les intempéries, a-t-il dit.