Hausse des prix du carburant : près de 500 rassemblements en France le 17 novembre


Station_service _pompe_essence_gazole.jpg

La grogne des automobilistes prend de l'ampleur. Près de 500 rassemblements sont déjà annoncés dans l'ensemble du pays.

Blocages des grands axes routiers ou encore des stations-services. Voilà ce qu'annoncent les initateurs du Mouvement. Les manifestants seront invités ce jour-là à arborer leur gilet jaune fluo sur le tableau de bord de leur véhicule, en signe de protestation. Une pétition en ligne a recueilli à ce jour près de 800 000 signatures. Les policiers sont eux appelés à rejoindre le mvt en organisant une opération "Zéro PV".

Le gouvernement tente de son côté, de calmer le jeu. En début de semaine, Emmanuel Macron a promis des aides pour les Français qui doivent utiliser leur véhicule pour se rendre sur leur lieu de travail. Des aides qui devraient concerner seulement les automobilistes qui travaillent à plus de 30 km de chez eux. Quant au Ministre de la Transition Energétique François de Rugy, il a appelé ce mercredi les distrbuteurs de carburant à répercuter la baisse des cours de pétrole sur les prix à la pompe. Une réunion avec les distributeurs de carburants est prévue ce jeudi après-midi.

Au nom de la défense du pouvoir d'achat, plusieurs enseignes de la grande distribution ont décidé de profiter de la situation pour vendre leurs carburants à prix coûtant. C'est le cas de Leclerc, Carrefour, Intermarché, Géant Casino et Auchan.