Manifestations : des incidents et neuf interpellations à Nantes


police_securite.jpg

Neuf personnes ont été interpellées ce samedi à Nantes après des incidents en marge de la manifestation des Gilets Jaunes et de la marche pour le climat qui ont rassemblé près de 3 000 personnes, la police faisant usage de la force pour contrer des "tentatives de forcer des barrages" policiers.

La manifestation a été marquée par des jets de projectiles et des dégradations de mobilier urbain. "L'usage de la force a été rendue nécessaire en raison de tentatives de forcer les barrages de police devant la préfecture, de jets de projectiles contre les forces de l'ordre et de dégradations, notamment de mobilier urbain. Une vitrine d'un commerce a été dégradée", a indiqué la préfecture de Loire-Atlantique.

Vers 16H00, plusieurs manifestants non identifiés, chantant la Marseillaise, certains en habits militaires, avaient cherché à provoquer les forces de l'ordre, lors d'un face-à-face. Celles-ci ont alors répondu par des tirs de lacrymogène pour repousser les manifestants. Un policier a été blessé.

La Marche pour le climat rejointe par des Gilets Jaunes

La manifestation avait été organisée à l'appel des défenseurs du climat et plusieurs "gilets jaunes" s'étaient joints au cortège. Alors que la foule avançait doucement sur le Cours des cinquante otages, la situation s'est alors tendue.

La foule s'est dispersée dans les rues perpendiculaires, les forces de l'ordre cherchant à anticiper les mouvements pour bloquer les accès au marché de Noël. Marché qui a été fermé dans l'après-midi par précaution.

 

(avec AFP)