Un centre socio-culturel incendié à Rezé


reze.png

"Un acte intolérable et gratuit". C'est ainsi que le maire de Rezé commente l'incendie, probablement volontaire, qui a endommagé ce matin un centre socio-culturel de la ville. 

Gérard Allard le cache pas sa colère. Dans un communiqué publié en début d'après-midi, le maire de Rezé évoque un incendie "vraisemblablement d'origine criminelle" perpétré au petit matin sur le centre socio-culturel Jaunais-Blordière. Le SDIS de Loire-Atlantique a reçu un appel peu après 6 heures. 45 sapeurs-pompiers ont été mobilisés. Le feu a été maitrisé à 11 heures.  Les dégâts sont importants. Ils touchent notamment la façade et la toiture. Le bâtiment est poour l'instant inutilisable. Gérard Allard  « condamne sévèrement cet acte intolérable et gratuit qui s’est produit au cœur d’un quartier convivial et actif. Je tiens à saluer le travail remarquable des pompiers et de nombreux agents de la Ville de Rezé. Je demande que tout soit mis en œuvre par la police pour qu’elle identifie et appréhende ses auteurs».