Creuse : action d'un collectif féministe à La Souterraine

"Performance artistique" du collectif féministe éphémère de la Creuse
Crédits image : Alouette | Thierry Matonnat
22 novembre 2019
Par Thierry Matonnat
Hier matin, les habitants de La Souterraine ont découvert des affiches avec des messages féministes sur les murs du centre-ville et les vitrines des commerçants.

Des messages chocs

On pouvait lire notamment "C'est pas elle qui s'habille comme une pute, c'est toi qui la regarde comme un violeur" ou encore "Si tout va bien, dans 12 féminicides c'est noël"...

Un happening

Dans le même temps, le parking du Centre Culturel Yves Furet a été recouvert de 136 silhouettes de femmes avec la liste des prénoms des femmes victimes de féminicides en France depuis le début de l’année.  

Réactions

Une action réalisée en amont d’un spectacle programmé sur ce thème hier soir au centre culturel de la ville. Pour l’auteure et comédienne du spectacle « Comment Virginie D a sauvé ma vie », c’est bien que son spectacle ait donné envie à ce collectif de faire ce happening...

Pour Etienne Lejeune, 1er adjoint au maire de La Souterraine et président de la communauté de commune Monts et Vallées Ouest Creuse salue la performance artistique et le fond du message tout en déplorant l’affichage sauvage sur des vitrines de commerçant.

   

Une action qui intervient 4 jours avant la journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes lundi 25 novembre.