Infos

« Au nom de la terre », troisième film français le plus vu de l’année

20 novembre 2019 à 10h55 Par Clovis Canivenc
Le film « Au nom de la terre » a réuni 1,85 million de spectateurs au cinéma.
Crédit photo : Diaphana Distribution

Le film réalisé par Édouard Bergeon avec Guillaume Canet sur la souffrance du monde agricole a rassemblé 1,85 million de spectateurs dans les salles de cinéma.

Un peu moins de deux mois après sa sortie au cinéma, « Au nom de la terre » a réalisé 1,85 million d’entrées. Seuls deux films français font mieux sur l’année 2019 : « Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu 2 » (6,7 millions de spectateurs) et « Nous finirons ensemble » (2,8 millions).

Un succès en province

Toutes catégories confondues, le film d’Édouard Bergeon se classe à la 20e place. Dans le détail, les spectateurs se sont beaucoup plus déplacés en province qu’à Paris. Dans la capitale, le long-métrage n’atteint même pas les 200 000 entrées.

La preuve que l’histoire touche et concerne dans le milieu rural. Tourné principalement à Saint-Pierre-sur-Orthe en Mayenne, le film s’inspire de l'histoire vraie du père du réalisateur, agriculteur qui s’est donné la mort en 1999. Son rôle est incarné par Guillaume Canet.

Dans un contexte où les agriculteurs se plaignent d’un dénigrement de la société, ce film montre la réalité du quotidien d’une famille d’exploitants, plongée dans le surendettement et la dépression, jusqu’au suicide. En 2015, 372 paysans se sont suicidés selon les chiffres de la sécurité sociale agricole, la MSA. Soit plus d’un par jour.