Infos

La Manufacture Charentaise : Liquidation prononcée, 104 salariés au chômage

15 novembre 2019 à 17h29 Par Clovis Canivenc
La liquidation judiciaire de La Manufacture Charentaise a été prononcée ce vendredi 15 novembre.
Crédit photo : Instagram | Rondinaud

Le tribunal de commerce d’Angoulême a prononcé ce vendredi 15 novembre la liquidation judiciaire de La Manufacture Charentaise, dernière fabrique de pantoufles du département.

C’est la fin pour La Manufacture Charentaise. Ce vendredi, le tribunal de commerce d’Angoulême a prononcé la liquidation judiciaire de l’entreprise.

L’offre de Pascal Becker rejetée

Depuis l’annonce du redressement judiciaire en juillet 2019, le couperet se rapprochait dangereusement pour la fabrique de pantoufles. Les différents repreneurs potentiels avaient jeté l’éponge les uns après les autres.

Seul Pascal Becker, ancien cadre supérieur du groupe suisse Givaudan (parfums et arômes), était encore en lice. La semaine dernière, le tribunal de commerce lui avait accordé un délai d’une semaine pour lui permettre d’apporter plus de garanties bancaires. Ce qu’il n’a visiblement pas réussi à faire, puisque c’est la liquidation qui a été prononcée ce vendredi.

104 salariés au chômage

Dernière fabrique de la célèbre pantoufle en Charente, La Manufacture Charentaise va donc cesser son activité en janvier 2020. Les 104 salariés de l’entreprise se retrouvent donc au chômage.

Créée en mai 2018 de la fusion de quatre fabricants historiques de chaussons charentais et présidée par Renaud Dutreil, La Manufacture Charentaise n’a jamais pu trouver sa place sur le marché. La faute à des problèmes de direction et des mauvais choix dans la stratégie commerciale.