Condé-sur-Sarthe : fin de la prise d'otage, le détenu s'est rendu

5 octobre 2021 à 14h21 par Arnaud Laurenti

Après avoir retenu pendant plusieurs heures deux surveillants de la prison Condé-sur-Sarthe, dans l'Orne, le détenu s'est finalement rendu. L'un des surveillants a été blessé à l'oeil.

Moretti tweet
Crédit: Capture écran | Twitter

"Le détenu s'est rendu" a annoncé en début d'après-midi le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti. La prise d'otage avait commencé à 10h15. Une surveillante a été libérée en milieu de journée, tandis qu'un autre était toujours retenu. Ce dernier souffrait d'une blessure à l'oeil droit.

 

Des négociations ont été engagées par le personnel pénitentiaire avec le détenu, tandis que les équipes régionales d'intervention et de sécurité (ERIS) de Rennes se sont rendues sur place, selon le ministère.

Une cellule de crise a immédiatement été ouverte, selon la même source.

Selon une journaliste de l'AFP présente sur les lieux, les médias étaient tenus à bonne distance de la prison, à environ deux kilomètres.

Selon une source syndicale et une source policière, le preneur d'otages est Sofiane Rasmouk.

Cet homme athlétique a été condamné dans des affaires de viols, tentative de meurtre, vols, trafic de stupéfiants, outrages ou dégradations.

En septembre 2017, une peine de réclusion criminelle à perpétuité pour viol, tentative de viol et tentative de meurtre sur deux jeunes femmes en 2013 avait été confirmée alors qu'il était en semi-liberté. Suivant les réquisitions de l'avocat général, la cour d'assises avait fait passer la peine de sûreté de 18 à 22 ans.

Le ministre de la Justice a prévu de se rendre sur place dans l'après-midi.

 

(avec AFP)