Deuil national et obsèques dans l'intimité familiale pour VGE

4 décembre 2020 à 6h02 par Fabienne Lacroix

Une journée de deuil national mercredi mais pas de cérémonie publique et des obsèques dans l'intimité : c'est avec sobriété que prend congé l'ancien président Valéry Giscard d'Estaing, décédé mercredi à 94 ans.

ALOUETTE
Valéry Giscard d(Estaing est décédé des suites du Covid-19.
Crédit: Archives

"VGE", qui présida la France le temps d'un seul mandat, de 1974 à 1981, est décédé mercredi soir des suites du Covid-19, entouré des siens dans sa propriété d'Authon, petit village du Loir-et-Cher. Ses obsèques y auront lieu samedi dans la plus stricte intimité familiale et en petit comité, contraintes sanitaires obligent.

Emmanuel Macron a décrété, lors d'une adresse aux Français, un jour de deuil national mercredi 9 décembre en hommage à cette "figure centrale de l'histoire de notre République". Les Français qui le souhaitent pourront également écrire quelques mots d'hommage dans nos mairies et à Paris, au Musée d'Orsay, "ce haut lieu de culture que nous lui devons", a ajouté le chef de l'Etat.

Valéry Giscard d'Estaing devrait être enterré auprès de sa plus jeune fille Jacinte, décédée en 2018 d'une longue maladie

Selon Catherine Meyer, responsable communication du diocèse de Blois, les obsèques seront célébrées par l'évêque de Blois, Mgr Jean-Pierre Batut. La cérémonie "sera strictement familiale et l'église sera fermée aux villageois. Toute la famille ne sera même pas présente parce que l'église est toute petite et avec les mesures sanitaires, on ne peut utiliser qu'un banc sur deux", a-t-elle expliqué à l'AFP.

"Par pudeur", a souligné M. Macron, "VGE" n'a "pas souhaité d'hommage national", contrairement à celui qui avait été organisé pour l'ancien président Jacques Chirac en septembre 2019.

Hospitalisé à plusieurs reprises ces derniers mois, Giscard d'Estaing avait fait l'une de ses dernières apparitions publiques lors des obsèques de celui qui fut son Premier ministre puis plus tard son successeur.

(avec AFP)