Vendée : le festival Viens dans mon île annule son édition 2021

24 février 2021 à 5h00 par Arnaud Laurenti

Il n'y aura pas de festival cet été sur l'Île d'Yeu. Le comité de direction du festival Viens dans mon île annonce que l'édition 2021, initialement prévue du 2 au 6 août, est annulée. En cause, l'incertitude qui pèse sur la situation sanitaire de l'été à venir.

ALOUETTE
Crédit: Viens dans mon île

Une année de plus sans festival sur l'Île d'Yeu ! L'édition 2021 de Viens dans mon Île n'aura finalement pas lieu. La direction du festival évoque notamment l'incertitude qui pèse sur la situation sanitaire de l'été prochain, et les difficultés logistiques inhérentes à l'insularité de l'événement.

Un risque économique

Dans son communiqué, le festival explique que le "risque économique associé à l'organisation de la manifestation" impose cette "décision difficile". "Malheureusement, notre décision mûrement réfléchie ne peut désormais attendre davantage et c’est avec beaucoup de regrets et d’amertume que nous devons prendre cette lourde résolution", précise le comité de direction.

Outre la mise en place de mesures sanitaires drastiques qui pourraient évoluer au cours des prochains mois, et l'incertitude sur la possible tenue de l'événement en fonction de la situation sanitaire, Antoine Grésillon-Bernard évoque le défi logistique d'un tel événement.

"Un festival sur une île, c'est compliqué"

"On a une logistique un peu hors norme", explique le directeur de Viens dans mon île. "Un festival sur une île, c'est compliqué. Il faut par exemple anticiper les réservations d'hôtellerie, le transport par bateau pour le matériel, c'est toute une organisation aussi pour les festivaliers qui veulent se rendre sur la manifestation par bateau", énumère-t-il. "Il y a une vraie inconnue sur l'organisation de cet événement", indique le directeur du festival vendéen, qui a donc pris la décision d'annuler l'événement.

Sur le plan économique, Antoine Grésillon-Bernard évoque aussi les difficultés de se projeter : l'aspect logistique, d'abord, avec la nécessité d'acheminer sur l'Île d'Yeu des sièges avec des schémas réglementaires, mais aussi économique, avec la question d'une jauge diminuée et de la possibilité ou non d'une restauration sur place. La question de l'équilibre financier de la manifestation a grandement participé au choix des organisateurs du festival.

Déjà reporté en 2020, Viens dans mon île devait accueillir du 2 au 6 août LEJ, Claudio Capéo, 47Ter, Ofenbach, Blankass et Louis Bertignac.

Il faudra attendre 2022 pour espérer pouvoir profiter à nouveau d'un festival sur l'Île d'Yeu.