Bébé secoué à Bourgueil : la mère et le beau-père jugés en appel

20 septembre 2021 à 10h12 par Bastien Bougeard

Les deux accusés, condamné en première instance pour violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner et non dénonciation, comparaissent de nouveau devant la cour d’appel d’Orléans à partir du 20 septembre.

ALOUETTE
Justice
Crédit: Archive

4 ans après les faits, la mère et le beau-père du bébé mort secoué à Bourgueil vont de nouveau s’expliquer sur cette soirée tragique. La Nouvelle République annonce que les deux accusés vont être jugés en appel à compter du 20 septembre par la cour d’appel d’Orléans.

4 et 15 ans de réclusion

Le 21 février 2017, un nourrisson décède à son arrivée à l’hôpital. L’autopsie pratiquée conclut que la mort du bébé n’a rien de naturel. Le beau père de l’enfant a été condamné à 15 ans de réclusion pour violence volontaire ayant entraîné la mort sans intention de la donner. La mère a écopé de 4 ans de réclusion pour violence volontaire et non dénonciation. L’homme est suspecté d’avoir effectué le secouement qui a coûté la vie à l’enfant. Des faits qu’il a nié en première instance. L’acquittement devrait être plaidé pour les deux accusés. Le verdict est attendu pour mercredi.