Bretagne : une plage interdite d’accès à cause des algues vertes

18 août 2022 à 11h50 par Marie Piriou

Dans les Côtes-d’Armor, la préfecture invite la population à ne pas se rendre sur une plage à Hillion en raison des algues vertes. Le seuil d’alerte a été dépassé.

Lors de leur décomposition, les algues vertes dégagent un gaz toxique.
Lors de leur décomposition, les algues vertes dégagent un gaz toxique.
Crédit: Pixabay

Les algues vertes produisent un gaz toxique lors de leur décomposition. En Bretagne, à Hillion (22), la concentration dans l’air de ce gaz toxique a dépassé le seuil d’alerte sur la plage de Saint-Guimond. La préfecture des Côtes-d’Armor a décidé de placer ce secteur en alerte pour "limiter ces émanations et protéger la population qui pourrait être exposée à ce gaz toxique".

La population alertée

Elle précise qu’elle informera régulièrement la population des valeurs maximales enregistrées, tous les jours vers 11h et vers 16h sur son site internet. Ce jeudi à 11h, les résultats sont encourageants puisque la valeur relevée est inférieure au seuil d’alerte. La population sera également alertée lorsque le dispositif sera levé. En attendant, le préfet invite la population amenée à fréquenter ce lieu à respecter les interdictions et les limitations d’accès. Il est aussi recommandé de ne pas y promener les animaux.

"Par ailleurs, si vous êtes témoin d’une personne victime d’un malaise au niveau d’un amas d’algues vertes en décomposition, en l’absence de matériel de protection respiratoire adapté, n’intervenez pas directement auprès de la personne et appelez les secours (112)", précise le communiqué.