Gaston Lagaffe va faire son retour

17 mars 2022 à 15h39 par Arnaud Laurenti

Un nouvel album sortira le 19 octobre prochain.

Gaston Lagaffe va faire son retour
Crédit: Delaf d'après Franquin | Dupuis, Dargaud-Lombard, 2022

Le personnage de Gaston Lagaffe va faire son retour après 30 ans d'absence et la disparition de son créateur Franquin, qui ne souhaitait pourtant pas voir son héros lui survivre, ont annoncé jeudi les éditions Dupuis.

L'éditeur belge de bande dessinée, qui fête ses 100 ans, a confié la série au Canadien Delaf (Marc Delafontaine de son vrai nom).

"Le Retour de Lagaffe", album au format classique de 48 pages et 22e volume de la série, doit paraître le 19 octobre. Le tirage sera à la hauteur de la célébrité de cet anti-héros, doux idéaliste, paresseux et inventif : 1,2 million d'exemplaires.

"C'est une prise de risque. Quitte à relancer la série, nous nous sommes dit qu'il ne servait à rien de le faire petit bras. Parce que c'est l'un des personnages les plus emblématiques de la BD franco-belge", a expliqué à l'AFP le directeur éditorial de Dupuis, Stéphane Beaujean.

"Si nous ne l'avions pas fait, il n'avait plus beaucoup d'années de notoriété devant lui, parce que la plupart des héros de BD qui ne trouvent pas de suite disparaissent tout simplement", a-t-il ajouté.

Des personnages de légende comme Astérix, Lucky Luke ou encore plus récemment Corto Maltese, relancé par les éditions Casterman en 2021, ont vécu une renaissance après la mort de leur créateur.

Le choix de Delaf s'est imposé après la parution en 2017 d'un hommage à André Franquin, "La Galerie des gaffes", où la planche dessinée par le Québécois avait frappé les lecteurs par le mimétisme avec l'oeuvre du dessinateur belge (1924-1997).

 

Au plus près de l'original

"Cet hommage de Delaf imitait à la perfection Franquin, tout le monde l'a dit. C'est donc le retour de Gaston dans son caractère canonique, au plus près de la version originale", a souligné M. Beaujean.

"Nous avons fait le choix de ressusciter Gaston à son âge d'or, les années 70, ce qui est le choix le plus adapté quand on fait revivre un héros", a-t-il expliqué lors d'une conférence de presse au Festival international de la BD d'Angoulême.

Le 21e et dernier album publié par Franquin, "Gaffe à Lagaffe", date de 1996. Le lancement s'était fait à 900.000 exemplaires à l'époque.

Le personnage a fait l'objet d'une adaptation au cinéma en 2018, "Gaston Lagaffe", qui avait fortement déplu à la fille de Franquin, Isabelle. "J'assiste impuissante au désastre", avait-elle dit au quotidien belge L'Avenir.

Isabelle Franquin est également opposée à cette relance de la BD, respectant les volontés de son père. Mais elle ne pourra pas l'empêcher.

"Franquin s'est exprimé plusieurs fois publiquement pour dire qu'il ne souhaitait pas qu'on reprenne Gaston" et Isabelle Franquin "s'y est opposée par oral", a reconnu M. Beaujean. Mais, a-t-il ajouté, les droits du personnage appartiennent à Dupuis, en vertu d'un contrat dont "les clauses spécifient bien qu'une reprise est possible".

Malgré les perturbations sur le marché du papier, le tirage immense ne devrait pas poser de problème logistique, a souligné le directeur éditorial de Dupuis. "On s'est vraiment organisé à l'avance, parce que c'est un travail qui a duré cinq ans".

L'éditeur a par ailleurs annoncé la fin d'un autre personnage emblématique de la maison, Spirou, à l'occasion d'un tome 56 à paraître, "La Mort de Spirou".

"Spirou, notre ambassadeur, nous a accompagnés pendant notre premier siècle, et il va céder la place à un autre héros", a expliqué M. Beaujean. Ce sera toujours un groom, accompagné de Fantasio, bientôt présenté dans le magazine Spirou.

Les éditions Dupuis sont détenues depuis 2004 par le groupe français d'édition Média-Participations.