Hausse de la mortalité routière en octobre : une première depuis le début de la crise sanitaire

15 novembre 2021 à 11h56 par Arnaud Laurenti

Pour la première fois depuis la début de la crise sanitaire, la mortalité routière a augmenté en octobre par rapport au même mois en 2019 : 14% de personnes en plus sont décédées sur les routes de France métropolitaine, a annoncé lundi la Sécurité routière.

Hausse du nombre d'accidents mortels en octobre 2021
Crédit: Unsplash

Depuis début 2021, la mortalité routière avait systématiquement enregistré une baisse par rapport au même mois en 2019, point de comparaison plus pertinent que 2020 en raison des restrictions et modifications de déplacement entraînées, cette année-là, par la crise sanitaire.

Un total de 294 décès ont été enregistrés en octobre, soit 37 de plus qu'en octobre 2019.

L'augmentation atteint 45% par rapport à octobre 2020 (203), mois marqué par la mise en place d'un couvre-feu face à la deuxième vague de l'épidémie de Covid-19.

 

Dans une déclaration transmise à l'AFP, la déléguée interministérielle à la Sécurité routière, Marie Gautier-Melleray, s'est dite soucieuse de ce bilan: "Après plusieurs mois de résultats encourageants, les chiffres de l'accidentalité routière sont en octobre préoccupants, en particulier pour les plus vulnérables."

Ainsi, la mortalité des piétons a bondi de plus de 70%, avec 53 décès contre 31 en octobre 2019. La hausse est de 47% par rapport à octobre 2020 (36 morts).

Le nombre de personnes de plus de 65 ans décédées est également en forte hausse: 96 contre 76 il y a deux ans et 59 l'an passé.

La mortalité des cyclistes est en hausse en octobre 2021 : 27 cyclistes tués contre 8 en octobre 2020 (soit 19 de plus) et 16 tués en octobre 2019 (soit 11 de plus).

En revanche, la mortalité des automobilistes a baissé par rapport à 2019, avec 131 décès soit 8 de moins.

Ce chiffre a en revanche augmenté par rapport à octobre 2020, où 107 automobilistes avaient trouvé la mort.

 

(avec AFP)