Incendies en Bretagne : plus de 400 hectares ont brulé ce week-end

8 août 2022 à 12h21 par Arnaud Laurenti

Le week-end a été difficile pour les pompiers bretons, notamment dans le Finistère et le Morbihan.

Incendies en Bretagne : plus de 400 hectares ont brulé ce week-end
Crédit: Capture écran | Facebook | SDIS56

Après un week-end tendu sur le front des incendies, la situation semble se stabiliser dans le Morbihan mais les pompiers restent mobilisés. Dans le Finistère, les soldats du feu sont toujours engagés.

Des renforts sont arrivés de l'Est de la France, de Vendée ou encore de l'Eure.

 

Des centaines de pompiers mobilisés

Les incendies ont détruit plus de 400 hectares de végétations au cours du week-end : 200 ha dans Morbihan, 250 dans le Finistère, et d'autres feux dans les Côtes-d'Armor.

Rien que dans le Morbihan, au moins une trentaine de départs de feu ont été comptabilisés sur une quinzaine de communes, notamment dans le pays d'Auray. Le vent n'a pas facilité le travail des pompiers, ce dernier ayant attisé les feux et favorisé les reprises.

Ce lundi, l'ensemble des incendies semblaient fixés.

Si les investigations sur l'origine de ces incendies ne fait que débuter, l'un d'eux, à Saint-Philibert, pourrait avoir été causé par des pétards jetés par deux mineurs.

 

 

Dans le Finistère, près de 250 hectares de végétation sont partis en fumée dans le secteur des monts d'Arrée. D'importants moyens ont été engagés sur les lieux, dès samedi, mais le vent a favorisé la propagation et la reprise des feux. Ce lundi, les pompiers sont toujours mobilisés.

Dans les Côtes-d'Armor, plusieurs feux se sont déclarés dans la nuit de samedi à dimanche, notamment près de Saint-Brieuc, à Plérin et Pordic. L'origine criminelle semble privilégiée.