Le procès du car de Rochefort s’ouvre ce lundi à La Rochelle

27 mars 2022 à 12h30 par Fabienne Lacroix

Six ans après le décès de six adolescents dans l’accident entre leur car scolaire et un camion, le conducteur de ce dernier va comparaitre cette semaine pour homicide involontaire.

Statue de la Justice
Statue de la Justice
Crédit: Archives

Le 11 février 2016, six adolescents de 15 à 18 ans décédaient dans l’accident de leur car scolaire à Rochefort. Le véhicule qui devait les emmener à leur établissement scolaire, à Surgères, avait croisé la route d’un camion benne, dont la ridelle était restée abaissée. Cette dernière avait scié le car sur le côté, entrainant le décès de six des quinze passagers. Deux autres avaient été gravement blessés.

Un seul prévenu

L’enquête, bouclée fin 2021, avait conclu au non-lieu du groupe Eiffage, propriétaire du camion-benne. Seul le conducteur de ce dernier, un homme aujourd’hui âgé de 29 ans, va comparaitre devant le tribunal correctionnel de La Rochelle. Il va devoir répondre d’homicides et blessures involontaires. Le procès doit se poursuivre jusqu’à mercredi.