Limoges intensifie le contrôle des utilisateurs de trottinettes électriques

5 septembre 2022 à 12h18 par Thierry Matonnat

Face à la multiplication des infractions et des accidents liés au développement de ce nouveau moyen de déplacement en ville, le maire de Limoges a demandé à la police municipale de renforcer les contrôles des usagers de trottinettes et autres overboards…

Contrôles des trottinettes électriques
Contrôles des trottinettes électriques
Crédit: Facebook - Ville de Limoges

C’est un véritable phénomène, circuler en trottinette ou en overboard est tendance dans nos centres-villes.

Explosion du nombre d’accidents impliquant des trottinettes

Le problème, c’est que les utilisateurs de ces nouveaux véhicules électriques individuels ne respectent pas les règles et que les accidents se multiplient et la mortalité de ses utilisateurs aussi : + 120 % entre 2019 et 2021. Le dernier bilan de la sécurité routière recense 22 tués en 2021, contre 7 en 2020. Et l’année 2022 s’annonce noire. On l’a vu jeudi dernier avec la mort de 2 adolescents à Lyon.

Prévention et contrôles

A Limoges, pour éviter ce genre de drame, le maire a demandé à la police municipale de renforcer les contrôles des utilisateurs de ces engins électriques. L’objectif est de rappeler les règles aux utilisateurs et de verbaliser si nécessaire, indique Cyril Sardin, le directeur de la sécurité et de la prévention à la ville de Limoges.

 

Cyril Sardin, directeur de la
Crédit: Cyril Sardin, directeur de la sécurité, de la prévention à la ville de Limoges

Les règles sont rappelées sur le site de la ville de Limoges.

Quelles sont les règles ?

  • Les utilisateurs de trottinettes motorisées doivent adopter un comportement prudent, tant pour leur propre sécurité que celle des autres ;
  • Il faut avoir au moins 12 ans pour avoir le droit de conduire une trottinette motorisée ;
  • Le transport des passagers est interdit ;
  • L’assurance de responsabilité civile est obligatoire ;
  • Il est interdit de porter à l’oreille des écouteurs ou tout appareil susceptible d’émettre du son.

Où circuler en trottinette ?

  • Les trottinettes motorisées, comme les autres engins de déplacement personnel motorisés, ont interdiction de circuler sur le trottoir. Sur les trottoirs, l’engin doit être conduit à la main sans faire usage du moteur ; en agglomération, les utilisateurs ont obligation de circuler sur les pistes et bandes cyclables lorsqu’il y en a. À défaut, ils peuvent circuler sur les routes dont la vitesse maximale autorisée est inférieure ou égale à 50 km/h ;
  • Hors agglomération, leur circulation est interdite sur la chaussée, elle est strictement limitée aux voies vertes et aux pistes cyclables.

Les équipements

  • Le port du casque n’est pas obligatoire en ville, mais reste fortement conseillé. En revanche, le port du casque est obligatoire hors agglomération ;
  • Les utilisateurs doivent porter un vêtement ou équipement rétro-réfléchissant par visibilité insuffisante de nuit comme de jour et même en agglomération ;
  • Les trottinettes motorisées doivent être équipées de feux avant et arrière, de dispositifs rétro-réfléchissants, de frein et d’un avertisseur sonore ;
  • La trottinette doit être équipé d’un dispositif limitant la vitesse maximale à 25 km/h.

Quelles sanctions ?

  • Le non-respect des règles de circulation : 35 € d’amende ;
  • Circuler sur un trottoir : 135 € d’amende ;
  • Rouler à plus de 25 km/h : 1 500 € d’amende.
  • Le non-respect du code de la route peut entraîner le retrait de points sur le permis de conduire.