Loir et Cher : un homme mis en examen après l'enlèvement d'une chauffeure de taxi

16 février 2022 à 8h12 par Bastien Bougeard

Un homme de 26 ans a été mis en examen mardi pour "enlèvement et séquestration sans libération volontaire, de vol avec arme et de violences aggravées" après l'enlèvement le 13 février d'une femme chauffeure de taxi, a annoncé le parquet de Blois.

Justice
Crédit: Archive

L'agresseur a été placé en détention provisoire pour ces faits "commis en état de récidive légale", selon le communiqué du procureur de la République de Blois, Frédéric Chevallier.

Enfermée dans le coffre de sa voiture

La conductrice, âgée de 57 ans, avait pris en charge à la gare SNCF de Tours le 13 février dernier, vers 11H00, cet homme qui demande à se rendre au château de Chambord. Arrivé à destination, le passager l'asperge de gaz lacrymogène avant de la sortir du véhicule, la frapper et la placer dans le coffre de la voiture.

L'homme prend ensuite le volant jusqu'à Blois où, à une station de service, divers indices, dont des traces de sang sur le hayon arrière ainsi que des coups provenant du coffre, attirent l'attention d'un autre chauffeur de taxi qui prévient la police.

"Des faits commis en état de récidive légale"

La femme est libérée peu après 14H00 et l'homme interpellé.

Originaire de la région parisienne, l'agresseur, sorti de prison il y a six mois et condamné à diverses reprises pour des faits principalement de vol et violences aggravées, était "suivi médicalement", selon le communiqué du parquet, "devant prendre un neuroleptique, antipsychotique, qu'il ne prenait plus depuis un certain temps".

Se déclarant sans domicile fixe et vivant du RSA, l'homme a affirmé avoir "commis ces faits parce qu'il avait besoin d'argent", selon le communiqué du procureur.

(avec AFP)