Loire-Atlantique : retour du masque obligatoire en intérieur dans 68 communes

28 octobre 2021 à 15h15 par Arnaud Laurenti

En raison de la hausse des contaminations au Covid-19 dans le département, le préfet de Loire-Atlantique a pris un arrêté imposant le port obligatoire du masque en intérieur dans plusieurs lieux déjà soumis au pass sanitaire. La mesure entre en vigueur dès ce jeudi.

Masque obligatoire
Crédit: Unsplash

Avec un taux d'incidence de 67 cas positifs pour 100 000 habitants, le département de la Loire-Atlantique connaît un rebond significatif des contaminations au Covid-19. Pour freiner la progression de l'épidémie, le préfet a donc pris un arrêté imposant le port du masque dans certains lieux où le pass sanitaire est déjà obligatoire.

 

"Quatre établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) présentent, sur leur territoire, un taux d'incidence supérieur au seuil d'alerte de 50 cas positifs pour 100 000 habitants", indique le communiqué de la préfecture, ajoutant que ce taux d'incidence dépasse largement les 100 cas positifs pour 100 000 habitants "pour la population de plus de 65 ans depuis plusieurs jours".

Ainsi, le port du masque est rendu obligatoire pour toutes les personnes âgées de 11 ans et plus dans les lieux ou lors des activités suivantes :

  • les salles d'auditions, de conférences, de réunions ;
  • les salles de concerts et de spectacles ;
  • les salles à usages multiples ;
  • les cinémas ;
  • les chapiteaux, tentes et structures ; 
  • les établissements de culte lorsqu'ils accueillent des activités culturelles ;
  • les établissements sportifs clos et/ou couverts ;
  • les salles de jeux, escape-games, casinos ; 
  • les foires et salons ;
  • les musées et salles d'expositions temporaires ;
  • les bibliothèques ;
  • les bars et restaurants lors des déplacements à l'intérieur de l'établissement ;
  • les fêtes foraines.

La mesure concerne 68 communes des Pays de Retz, d'Ancenis et Châteaubriant dont la liste est disponible sur le site de la préfecture.

À noter que "face aux risques de troubles à l'ordre public et sanitaire que représentent les rassemblements non-déclarés", le préfet de Loire-Atlantique a décidé, sur l'ensemble du département :

  • l'interdiction temporaire des rassemblements festivals à caractère musical ;
  • l'interdiction de circulation des poids-lourds de plus d'une tonne de PTAC transportant du matériel de sons à destination de ces rassemblements.

Cette mesure est effective à partir du vendredi 22 octobre et jusqu'au lundi 15 novembre inclus.