Cinéma : un enfant victime de harcèlement se retrouve dans Mad Max

25 août 2022 à 11h12 par Maëva Bossard

Pour son dernier film "Trois mille ans à t’attendre", le réalisateur George Miller a offert une apparition à Quaden Bayles, un enfant de 11 ans victime de harcèlement.

Mad Max : George Miller donne un rôle à un enfant victime d’harcèlement
Crédit: Warner Bros. France

Quaden Bayles, un Australien de 11 ans harcelé à l’école, a obtenu un rôle dans le dernier film de George Miller, "Trois mille ans à t’attendre". Le réalisateur a annoncé que l’enfant apparaîtra également dans le prochain "Mad Max".

Le petit garçon de neuf ans avait ému le monde en apparaissant dans une vidéo postée par sa maman, en larme en rentrant de l’école. Quaden Bayles était victime de harcèlement scolaire alors qu’il souffrait d’achondroplasie, une forme de nanisme. Dans la vidéo, il demandait à sa mère "un couteau pour se suicider", fatigué de l’acharnement qu’il subissait à l’école.

La vidéo avait fait le tour du monde et avait suscité une vague de réactions en faveur du petit garçon, dont plusieurs de la part de célébrités telles que Hugh Jackman, Jeffrey Dean Morgan ou encore le basketteur Enes Kanter.

Récemment, c’est le réalisateur George Miller qui a fait un geste en soutien à Quaden, et pas des moindre puisqu’il a donné un rôle au petit garçon pour son dernier film "Trois mille ans à t’attendre".

Dans le film, sorti ce mercredi 24 août, le spectateur plonge dans un livre de contes des Mille et Une Nuits accompagné de Tilda Swinton qui incarne Alithea Binnie et d’Idris Elba, le génie. C’est parmi ces personnalités que le petit Quaden a fait ses débuts dans le cinéma.

Et ce n’est pas fini pour lui car George Miller lui a offert un deuxième rôle, cette fois pour jouer dans le film "Mad Max : Furiosa", la suite de "Mad Max : Fury Road" sorti en 2015.

Pour voir Quaden Bayles dans ce film d’action, il faudra attendre 2024. Cependant, il est déjà possible de le voir incarner son premier rôle dès maintenant dans les salles de cinéma.