24Heures du Mans : 60 engagés pour la 88e édition en septembre

17 juillet 2020 à 14h25 par Fabienne Lacroix

Soixante voitures participeront à la 88e édition des 24 Heures du Mans les 19 et 20 septembre dont seulement 6 dans la catégorie reine LMP1, a indiqué l'Automobile Club de l'Ouest (ACO) vendredi.

ALOUETTE
Crédit: Site internet | lemans.org

La célèbre épreuve a été reportée de juin à septembre en raison de l'épidémie de coronavirus. C'est la première fois depuis 1968 que l'épreuve mancelle n'a pas lieu en juin.

Les spectateurs seront admis par le biais d'une organisation en plusieurs "villages", chacun ne pouvant accueillir plus de 5.000 personnes pour respecter les mesures sanitaires en vigueur.

Ces villages seront strictement indépendants les uns des autres afin de limiter les flux de spectateurs et seront identifiés par une couleur spécifique. Le port du masque sera obligatoire pour toute personne de plus de 11 ans.

La catégorie LMP1 comprendra notamment deux Toyota, le constructeur japonais visant une troisième victoire consécutive dans la Sarthe. Il s'agira de la dernière venue au Mans des LMP1 Hybrides, qui verront une nouvelle catégorie, les "Le Mans Hypercars", leur succéder au Mans 2021.

On y trouvera également deux voitures de l'écurie suisse Rebellion, une Enso de l'écurie autrichienne ByKolles et une Ginetta engagée par l'écurie britannique LNT.

Dans les autres catégories, il y aura 24 LMP2, 7 LM GTE PRO et 23 LM GTE AM.

Le format des qualifications est également modifié pour cette 88e édition avec l'introduction d'une "hyperpole" qui réunira le vendredi durant 30 minutes les 24 plus rapides, 6 dans chaque catégorie, à l'issue de la qualification.

A noter que le départ de l'épreuve sera donné à 14H30 et non à 16h00 comme d'habitude.

(AFP)