Aéroport Nantes-Atlantique : La piste sera allongée de 400 mètres

28 octobre 2019 à 15h56 par Clovis Canivenc

Le gouvernement a annoncé, ce lundi, que la piste de l’aéroport de Nantes-Atlantique sera allongée de 400 mètres vers le sud.

ALOUETTE
Le gouvernement a présenté ce lundi le projet pour le réaménagement de l'aéroport Nantes-Atlantique.
Crédit: Archives

Ce sera un allongement de 400 mètres pour l’aéroport Nantes-Atlantique. Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’Etat chargé des Transports, a annoncé ce lundi après-midi le scénario choisi par le gouvernement.

Moins de nuisances sonores pour les Nantais

Cinq options avaient été proposées par la DGAC (Direction générale de l’aviation civile) pour le réaménagement de l’aéroport : une réfection de la piste actuelle, la création d’une nouvelle piste en « V » par rapport à celle existante, la création d’une piste transversale Est-Ouest et donc un allongement vers Saint-Aignan-de-Grandlieu de 400 ou 800 mètres.

Aéroport Nantes 1.jpg (1.64 MB)

C’est finalement l’option d’un allongement de 400 mètres vers le sud qui a été choisie. Selon la DGAC, cet aménagement permettra de décaler le seuil de la piste, c’est-à-dire l’endroit où l’avion touche le sol. Ainsi, les avions survoleront la ville de Nantes à une altitude plus haute, ce qui réduira les nuisances sonores pour les riverains. En revanche, pour les habitants des communes de Saint-Aignan, Bouguenais ou encore Rezé, le problème des nuisances sonores n'est pas encore réglé.

La mise en place d'un couvre-feu entre minuit et 6h du matin est également à l'étude, selon Jean-Baptiste Djebbari. Pour les avions les plus bruyants, l'interdiction serait fixée de 22h à 6h du matin. Une mesure qui « pourra entrer en vigueur avant la fin de l'année 2021 ». L'aérogare sera également agrandi pour atteindre une capacité de 11,4 millions de passagers par an d'ici 2040, contre 6,2 millions l'an dernier. Avec une possible augmentation jusqu'à 15 millions de passagers, si les prévisions actuelles étaient dépassées.

Dans les chiffres, 4 700 personnes de moins seront exposées à plus de 55 décibels. Au niveau de l’impact sur le terrain, 15 hectares de foncier et de terres agricoles seront à acquérir. Concernant le coût, il est estimé entre 170 et 200 millions d’euros.

Aéroport Nantes 2.jpg (428 KB)

Cet après-midi, de nombreux habitants de la commune de Saint-Aignan-de-Grand-Lieu se sont rassemblés devant l'aéroport de Nantes-Atlantiques pour manifester leur mécontentement. Certains d'entre eux portaient des banderoles réclamant le transfert de l'aéroport, d'autres demandant l'arrêt des survols de la commune, située au Sud de la piste.

manif aéroport nantes 2.JPG (105 KB)

manif aéroport nantes 1.JPG (96 KB)