Infos

Angers : le squat de la Grande Ourse évacué aux aurores

21 janvier 2021 à 11h20 Par Julia Maz-Loumides
Crédit photo : Capture d'écran | Facebook

Depuis 6 h du matin ce jeudi 21 janvier, la police évacue un squat d’Angers, en bord de Maine. Cet ancien magasin de meubles est occupé par le collectif de la Grande Ourse depuis l’automne 2019.

Une demi-compagnie de CRS et un escadron de gendarmes mobiles se tenaient prêts ce jeudi 21 janvier pour venir en aide aux effectifs locaux de la police nationale et encadrer l’évacuation du squat de la Grande Ourse. L’opération, couverte par nos confrères du Courrier de l’Ouest, a débuté dès 6 h dans les locaux d’un ancien magasin de meubles du quai Robert-Fèvre, à Angers.

Une occupation illégale

Le PDG de la chaîne de restaurants La Boucherie, Bertrand Baudaire, indiquait au média qu’un accord avait été passé avec les occupants jusqu’en juin 2020. Pour récupérer son bien après cette date, il a donc saisi la justice. Ainsi, sous les ordres du préfet de Maine-et-Loire, la décision d’expulsion prise par les juges est mise en œuvre par la Direction départementale de la sécurité publique.

Le lieu était occupé par des sans-abri, étudiants, travailleurs pauvres, réfugiés et militants de l’ultra-gauche. "Un hébergement sera proposé à chacun d’eux, indique Arnaud Benoit, directeur de cabinet du préfet, au Courrier de l’Ouest. Nous avions beaucoup de plaintes du voisinage".

À 10 h 40 ce jeudi 21 janvier, l’opération était toujours en cours. Trois bennes sont en train d’être remplies, tandis que les occupants pouvaient, un par un, récupérer leurs affaires personnelles dans les locaux.