Infos

Baby boom à Planète sauvage

02 juillet 2019 à 11h28 Par Thomas Seillier
Deux oursons du parc zoologique Planète sauvage.
Crédit photo : Facebook - Planète sauvage

Dans le parc zoologique Planète sauvage à Port-Saint-Père (Loire-Atlantique), les milliers d’animaux observables en pleine nature ont vu leurs rangs s’étoffer. Louveteaux, addax, oryx, élands, bison et oursons… une quinzaine de naissances toutes plus mignonnes les unes que les autres.

Ils sont quatre et tous de gris vêtus. Des louveteaux arctiques ont vu le jour le 25 mai. « C’est la troisième portée de loups arctiques à Planète sauvage », précise l’équipe du parc zoologique à Port-Saint-Père (Loire-Atlantique). Plus petits que les autres espèces, ces loups arctiques vivent habituellement dans la partie septentrionale de l’Amérique du Nord (Canada, Alaska, Groenland).

Eux préfèrent les contrées chaudes de l’Afrique. Quatre addax sont nés en mai. Si l’espèce est en danger d’extinction, ils sont désormais seize dans le parc zoologique et forment l’un des groupes les plus importants en Europe. Pour leur tenir compagnie, un jeune mâle oryx algazelle a vu le jour le 8 juin, loin du Niger et du Tchad où subsistent une dizaine d’individus. Tout comme trois élands du Cap, l’une des plus grandes antilopes africaines, né en mai au parc.

Des prénoms à choisir via Facebook

Un mois de mai riche en naissances. Le 24, c’est un bison des bois qui a vu le jour. Soit quelques semaines après la naissance de deux petits oursons baribal, répondant aux noms de Lucky et Maska. Des appellations choisies par les internautes, qui auront l’occasion de s’exprimer à nouveau sur les réseaux sociaux via Facebook pour choisir le nom des quatre louveteaux.