Brest Atlantiques : Gabart récupère la deuxième place, Cammas toujours largement en tête

29 novembre 2019 à 12h24 par Clovis Canivenc

Les trois concurrents de la Brest Atlantiques encore en course se rapprochent de l’arrivée à Brest. Le Maxi Edmond de Rothschild de Franck Cammas et Charles Caudrelier caracole toujours en tête.

ALOUETTE
Le Maxi Edmond de Rothschild de Franck Cammas survole la course.
Crédit: Yann Riou / PolaRYSE / GITANA SA

Brest n’est plus qu’à 2 500 miles pour Franck Cammas et Charles Caudrelier (Maxi Edmond de Rothschild). Les leaders de la Brest Atlantiques mènent toujours la flotte après 25 jours de course.

Un passage express dans le Pot-au-noir

Le Maxi Edmond de Rothschild a traversé le Pot-au-noir en seulement quelques heures hier, avec une moyenne de 21,7 nœuds. Un passage express qui permet à l’équipe de Franck Cammas de conserver une belle avance en tête et de pouvoir envisager une arrivée victorieuse à Brest.

Derrière, François Gabart et Gwénolé Gahinet ont récupéré la deuxième place du classement au détriment d’Actual Leader. Le Trimaran Macif avait choisi de prendre une route vers le Brésil à l’opposé de leurs deux concurrents. Une stratégie payante puisqu’ils sont donc repassés deuxièmes, mais ils n’ont pas réussi à réduire l’écart avec le Maxi Edmond de Rothschild et n'auront peut-être pas des conditions aussi favorables dans le Pot-au-noir.

François Gabart « y croit à bloc »

Mais François Gabart y croit toujours, comme il l’a affirmé jeudi : «Avec ces trimarans, les écarts peuvent se rattraper très rapidement, c'est pour ça qu'on y croit à bloc ! Il peut encore se passer plein de choses, avec les milles qu'il reste à parcourir et les conditions difficiles qu'on peut rencontrer dans l'Atlantique Nord. Et puis les problèmes techniques peuvent survenir, même pour nous, et c'est pour cela qu'on reste très vigilants. On ne souhaite à personne des soucis, évidemment, mais si cela devait survenir, on doit avoir su se mettre en position d'en profiter ».

Les trois concurrents sont désormais de retour dans l’Hémisphère Nord et entament la dernière ligne droite jusqu’à la Cité du Ponant. S’ils conservent cette allure, Franck Cammas et Charles Caudrelier devraient passer la ligne d’arrivée le vendredi 6 décembre.