Brest: la SNCF devant la justice après un décès à un passage à niveau

30 mai 2016 à 10h44 par Rédaction Alouette

ALOUETTE

Le proc�s de la SNCF pour homicide involontaire apr�s la mort d'une automobiliste en 2006 lors d'une collision avec un TER sur un passage � niveau, pr�s de Brest, s'est ouvert lundi dans la cit� du Ponant.

En novembre 2006, cette automobiliste, une femme d'origine ukrainienne de 42 ans, avait trouv� la mort au passage � niveau de La Roche-Maurice, entre Brest et Morlaix. Dans un premier temps, l'accident avait �t� pr�sent� comme un suicide, mais au fil de l'enqu�te l'affaire s'est av�r�e plus complexe.

Il est reproch� � la SNCF, en tant que personne morale, de ne pas avoir pris par "maladresse, imprudence, inattention ou n�gligence" toutes les mesures n�cessaires au bon fonctionnement du passage � niveau o� l'accident s'est produit, et ceci "notamment au regard des incidents de deshuntages (le syst�me qui commande � distance la fermeture des barri�res et les feux, NDLR) qui s'�taient produits dans la r�gion Bretagne entre 2004 et 2006".

L'accusation estime ainsi que les barri�res du passage � niveau ne se sont pas baiss�es, comme cela aurait d� �tre le cas, avant l'arriv�e du train.

La SNCF de son c�t� conteste tout probl�me de "deshuntage" et estime que les barri�res se sont bien ferm�es avant le passage du TER. L'automobiliste se serait ainsi engag�e sur le passage � niveau en contournant les barri�res.

Le proc�s doit se tenir au tribunal correctionnel de Brest jusqu'� jeudi.

sf/tm/fm/ggy/fm

 

 

 

 

(AFP)