Bretagne : il se fait passer pour un infirmier et administre un faux vaccin

23 février 2021 à 9h29 par Marie PIRIOU

Un homme comparaitra le 27 septembre prochain devant le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc (22) pour s’être fait passer pour un infirmier.

ALOUETTE
Crédit: Pixabay

Il s’était fait passer pour un infirmier, jusqu’à prélever du sang et administrer un faux vaccin. Cet homme a été placé en garde à vue lundi dans les Côtes-d’Armor. Mercredi 17 février, il avait donc prélevé le sang d’une habitante de Rostrenen à plusieurs reprises avant de lui administrer un faux vaccin.

Visite du faux infirmier après avoir rempli un questionnaire médical

Selon le journal Le Télégramme, "la dame n’a rien demandé, et surtout, elle connaît le monsieur… pour exercer une tout autre profession. Elle attribue les origines de l’affaire à un questionnaire médical, qu’elle avait rempli en octobre dernier. Cela lui avait valu ensuite un appel téléphonique, et la proposition d’un rendez-vous, "afin de poursuivre l’étude médicale". C’est ce rendez-vous qui a justifié la visite du faux infirmier."

Un procès le 27 septembre 2021

Cet homme était déjà connu pour des faits d’exercice illégal de la médecine. Il comparaitra le 27 septembre prochain devant le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc (22). Il risque deux ans d’emprisonnement. La victime, elle, a dû subir d’autres prises de sang pour être certaine de ne pas s’être fait administrer de produit dangereux.