Infos

Bretagne : l'ARS demande d'éviter les réunions privées de plus de dix personnes

22 septembre 2020 à 16h54 Par Arnaud Laurenti
Crédit photo : Archives

Constatant une évolution défavorable des indicateurs sanitaires dans la propagation du Covid-19 en Bretagne, l'ARS a invité mardi la population à "limiter les réunions privées de plus de 10 personnes afin de réduire les risques de transmission du virus".

Selon l'Agence régionale de santé "depuis plusieurs semaines, la circulation de la Covid-19 s'intensifie en région" et "les taux d'incidence et de positivité des tests progressent de manière continue". "À ce jour, ils s'élèvent respectivement à 54 cas pour 100.000 habitants et 4,2%", souligne l'ARS.

Face à cette situation l'Agence "invite" la population "à réduire ses interactions sociales en évitant toutes les réunions privées de plus de 10 personnes dans le cercle amical et familial".

Réduire les interactions sociales

Dans un communiqué, l'ARS rappelle "l'importance du respect des recommandations sanitaires et de la plus grande vigilance quant aux comportements individuels et collectifs susceptibles de participer à la diffusion du virus".

"De la responsabilité de chacun dépendra l'évolution de l'épidémie", ajoute l'ARS de Bretagne en rappelant "que le respect des gestes barrières est aujourd'hui la protection la plus efficace contre la propagation du virus".

"Parce que (le virus), circule tout aussi activement dans les échanges amicaux, familiaux et festifs, il est indispensable de les observer en toutes occasions, même dans nos vies personnelles", souligne l'Agence.

Les rassemblements familiaux et festifs sont déjà limités à dix personnes en Gironde où le taux d'incidence était de 158 cas pour 100.000 habitants la semaine dernière. Dans ce département, tout rassemblement au-delà de dix personne requiert, une autorisation avec un protocole sanitaire, avait indiqué la préfète Fabienne Buccio.

(avec AFP)