Bretagne : la SNCF écope de 335.000 euros d’amende après un accident mortel

27 mai 2020 à 6h37 par Marie PIRIOU

La cour d’appel de Rennes a confirmé ce mardi la condamnation de la SNCF pour homicide involontaire après l’accident de la Roche-Maurice, dans le Finistère.

ALOUETTE
Crédit: Archives

En 2006, un accident s’est produit sur un passage à niveau dans le Finistère, près de Landerneau, à La Roche-Maurice. La collision entre la voiture et le train avait entraîné la mort d’une femme de 42 ans. Les barrières ne s’étaient pas abaissées au passage du TER, selon plusieurs témoins. 

Pourvoi en cassation ?

La SNCF avait déjà été condamnée en première instance, en octobre 2016. Mais elle avait fait appel et un second procès avait eu lieu en février 2019, devant la cour d’appel de Rennes. Cette dernière a confirmé ce mardi la condamnation de la SNCF pour homicide involontaire. et a prononcé une amende de 200.000 euros ainsi que 135.000 euros de dommages et intérêts à la famille de la victime. La SNCF pourrait se pourvoir en cassation.