Capitale française de la culture : Brest, Laval et Le Mans parmi les villes candidates

14 janvier 2021 à 16h02 par Julia Maz-Loumides

29 communes ou groupement de communes ont candidaté avant le 31 décembre 2020 pour prétendre au label "Capitale française de la culture". Parmi elles, Brest, Laval ou encore Le Mans se sont présentées.

ALOUETTE
Brest sera-t-elle la première Capitale française de la culture ?
Crédit: Archives

Le label "Capitale française de la culture" est désormais en jeu, et à la clef : un financement d’un million d’euros pour la commune ou le groupement de communes sélectionné. Cette première édition voit s’affronter 29 villes qui comportent entre 20 000 et 200 000 habitants.

En Bretagne, Brest et le pays de Châteaugiron Communauté se sont présentés, tandis qu’en Nouvelle-Aquitaine Pau, Gujan-Mestras et la communauté d’agglomération Grand’Angoulême tentent également leur chance. En Pays-de-la-Loire se sont Laval et Le Mans qui se sont élancées.

"Alors que cet appel a été ouvert dans un contexte particulièrement difficile pour le secteur culturel et les collectivités territoriales, le nombre important de candidatures témoigne de l’intérêt que celles-ci portent à la politique culturelle, levier important pour la vitalité et l’attractivité des territoires", indique le ministère de la Culture dans un communiqué.

Un projet culturel à l’"intérêt remarquable"

Ce label est tout neuf et en date d’un décret publié le 7 octobre 2020. Il récompense une commune ou un groupement de communes dont le projet culturel "présente un intérêt remarquable à la fois du point de vue du soutien à la création artistique, de la valorisation du patrimoine et de la participation des habitants à la vie culturelle", précise le décret.

Pour cette première édition, 10 régions métropolitaines et 3 régions ultramarines se sont présentées. Les résultats d’une pré-sélection effectuée par un jury national devraient être annoncés mi-février par le ministère de la Culture.