Cas du variant britannique à Cholet : l’hôpital rassure sur le risque de propagation

12 janvier 2021 à 13h39 par Julia Maz-Loumides

Le centre hospitalier de Cholet indique que "toutes les mesures d’isolement ont été prises" concernant la famille atteinte par le nouveau variant anglais de la Covid-19 ainsi que l’hôpital.

ALOUETTE
Crédit: Unsplash

L’hôpital de Cholet a communiqué ce mardi 12 janvier sur la découverte de plusieurs cas du variant britannique. Lors d’une conférence de presse relayée par Le Courrier de l’Ouest, Bruno Poujol, président de la commission médicale d’établissement a affirmé qu’il n’y avait pas de cluster parmi les soignants. "Des tests PCR ont été effectués" a-t-il déclaré.

"Toutes les mesures d’isolement ont été prises à la fois par la famille touchée par la Covid-19 et l’hôpital", ajoute l’hôpital.

Une famille en visite à Cholet

Cinq habitants du Royaume-Uni sont venus rendre visite à leur famille, parents et grands-parents, de Cholet lors des fêtes. Le 21 décembre, trois étaient testés positifs : il s’agissait du variant anglais, confirmé le 10 décembre, détaille le média.

Deux jours après la famille, le 23 décembre, la grand-mère de 70 ans a ressenti des symptômes et est testée positive le lendemain. Elle a dû être hospitalisée le 29 décembre tandis que la famille s’était isolée. Hospitalisée dans une chambre seule, elle a pu sortir le 5 janvier.