Charente : bientôt une nouvelle usine-pilote de batteries à Nersac

11 décembre 2019 à 10h23 par Nicolas Mezil

Le ministre de l’Economie a confirmé la construction prochaine d’une usine-pilote Saft à Nersac. Selon Bruno Le Maire, la production de batteries nouvelle génération y commencera en 2022. Plusieurs centaines d’emplois pourront être créés.

ALOUETTE
L'actuelle usine Saft à Nersac, en Charente
Crédit: Google Maps (Street View)

C’est par un communiqué que Bruno le Maire a annoncé la nouvelle : « la Commission européenne a validé aujourd’hui le projet d’intérêt européen commun sur les batteries. »

Le projet consiste en la création d’une filière européenne de batteries électriques. Elle « contribuera à la réalisation de l’objectif fixé par l’Union européenne de devenir le premier continent neutre en carbone d’ici à 2050. »

Ainsi, l’Europe ambitionne de concevoir ses propres batteries pour équiper les véhicules électriques des marques européennes fabriqués en Europe, arrêtant de fait de les importer depuis l’Asie notamment.

Pose de la première pierre début 2020

Bruno Le Maire a annoncé la venue du ministre allemand de l’Economie, Peter Altmaier, pour le lancement de la construction de l’établissement : « Nous poserons la première pierre de l’usine-pilote en France début 2020 à Nersac en Nouvelle-Aquitaine. »

Le ministre de l’Economie précise que la production sera lancée courant 2022. « Ce projet de plus de 5 milliards d’euros permettra de créer sur le territoire français plusieurs milliers d’emplois directs et indirects. »

Pour la Charente, l’ouverture de cette usine-pilote devrait permettre la création de plusieurs centaines d’emplois directs.