Infos

Charente-Maritime : plus de 160 ha de végétation ont brûlé au mois de juillet

07 août 2019 à 10h45 Par Arnaud Laurenti
Crédit photo : Archive

Les soldats du feu ont rarement été autant sollicités sur le front des incendies : depuis le début du mois de juillet, ils sont intervenus sur plus de 110 feux dans le département.

108 interventions en juillet

Si le mois de juin a été plutôt calme sur le front des incendies pour les pompiers de Charente-Maritime, ces derniers auront été particulièrement mobilisés en juillet : 108 interventions, principalement pour des feux de cultures et de broussailles, mais également quelques feux de forêt. En cause, les fortes chaleurs et la sécheresse, qui ont coïncidé avec la période des moissons.

Les départements voisins ne sont pas épargnés. Dans la Vienne, les pompiers ont réalisé plus de 160 interventions liées aux incendies dans le département, soit une charge opérationnelle de plus de 4000 heures, huit fois plus qu'en 2018. En Pays de la Loire, et plus précisément en Maine-et-Loire, 235 ha de végétation ont brûlé en juillet. Ce sont plus de 300 ha qui sont partis en fumée en Indre-et-Loire.

Un été de tous les records

Les mois de juin et de juillets ont été les mois les plus chauds jamais enregistrés dans le monde. Des températures en hausse, associées à un épisode de sécheresse particulièrement intense (81 départements sont actuellement soumis à des restrictions d'eau en France) qui ont favorisé la multiplication des incendies cet été. Dans un communiqué, la Fédération Nationale des Sapeurs Pompiers de France appelle la population à être vigilante afin d'éviter les départs de feux et de limiter leurs conséquences.

image001.png (470 KB)