Infos

Charente-Maritime : un plan d'aides pour les étudiants à partir du 1er mars

18 février 2021 à 11h29 Par Arnaud Laurenti
Crédit photo : Pixabay

Le Département de Charente-Maritime a prévu une enveloppe de 750 000 euros pour soutenir les étudiants de l'enseignement supérieur. Des aides directes seront notamment versées dès le mois de mars aux boursiers au dernier échelon. Le plan doit être adopté le 26 février les élus.

Constatant les difficultés rencontrées par les étudiants de l'enseignement supérieur, le Département de Charente-Maritime a débloqué 750 000 euros d'aides à destination de ces derniers. Ce plan d'aides sera effectif à compter du 1er mars.

Des aides pour les boursiers

Les étudiants boursiers pourront bénéficier dès le 1er mars d'aides financières directes :

- 400 euros  pour le maintien d'un logement en Charente-Maritime,
- 400 euros pour l'acquisition d'un ordinateur,
- 100 euros pour une connexion Internet (abonnement, clef 4G, ...),
- une aide financière pour compléter les aides d'urgence du CROUS.

Dans un communiqué, le Département précise que ces aides pourront être versées aux étudiants boursiers "sur certains échelons". Il s'agirait du dernier échelon, selon Sud-Ouest. La question n'est pas encore complètement tranchée, mais le Département promet une gestion des dossiers au cas par cas. Un étudiant non-boursier, dans une situation délicate, pourrait donc bénéficier de certaines aides.

Le Département de Charente-Maritime prévoit également le financement d'un poste d'assistant social à temps plein pendant un an, à travers le CROUS.

Soutien psychologique

En partenariat avec l'association APESA, le Département va mettre en place un numéro vert de soutien psychologique destiné aux étudiants. Le dispositif prévoit jusqu'à 5 consultations gratuites avec un psychologue, en cabinet à proximité du domicile de l'étudiant ou par téléconsultation.

Stages

Afin de permettre aux étudiants de valider leur année, le Département prévoit également de prendre 25 stagiaires au sein de ses structures et de mener une campagne de sensibilisation auprès "de ses interlocuteurs traditionnels" pour l'accueil de stagiaires.

D'autres pistes

Enfin, le Département prévoit de lancer un appel à projets baptisé "Solidarité étudiants" afin de recréer du lien social à travers des initiatives qui "permettront à des groupes d'étudiants de se rassembler autour d'initiatives collectives, dans le respect des règles sanitaires en vigueur".

D'autres pistes sont à l'étude : un partenariat avec des entreprises pour la distribution de produits d'hygiène aux étudiants, ou encore la généralisation des repas à 1€ à tous les étudiants (et pas seulement dans les restaurants universitaires de La Rochelle).