Charente-Maritime : une mère soupçonnée d'avoir tué sa fille de 5 ans

13 mai 2020 à 12h14 par Arnaud Laurenti

Le corps sans vie d'une fillette de 5 ans et demi a été découvert mardi matin à son domicile de Saint-Jean d'Angély, en Charente-Maritime. Un cas "probable" d'infanticide a annoncé mercredi le procureur de la République de Saintes.

ALOUETTE
Crédit: Archives

Dans un premier temps, les pompiers et gendarmes avaient été appelés à 8 heures mardi pour un incendie de véhicule dont est sortie seule une femme, gravement blessée, sur une aire de covoiturage proche de l'autoroute A10 à Saint-Jean d'Angély, dans l'est du département.

La femme, âgée d'une cinquantaine d'années, "est brûlée à 40%", a expliqué à l'AFP le procureur de la République à Saintes, Nicolas Septe, précisant qu'"il est impossible de l'auditionner pour le moment".

Lorsqu'ils se sont déplacés au domicile de la victime, les gendarmes de la commune y ont découvert le corps sans vie d'une fillette de cinq ans et demi dans sa chambre, sans doute étouffée.

"Nous sommes probablement devant un cas de matricide", a poursuivi le procureur, "nous faisons le rapprochement avec un écrit qu'aurait laissé sa maman disant qu'elle avait mis fin à la vie de sa fille. D'après les premières constatations, cette femme vivait seule et était inconnue des services sociaux et de la police".

Une autopsie sera pratiquée jeudi à l'unité médico-judiciaire de Poitiers. "Nous en saurons plus sur les circonstances", a ajouté Nicolas Septe.

(avec AFP)