Châteauroux : 54 heures pour créer une entreprise

22 janvier 2020 à 6h55 par Bastien Bougeard

La chambre de commerce et d’industrie de l’Indre organise du 24 au 26 janvier la 4e édition du start-up week-end de Châteauroux. L’objectif est de repérer les porteurs de projets viables et à terme de les accompagner dans leur démarche de création d’entreprises.

ALOUETTE
La CCI de l'Indre organise la 4e édition du start-up week-end à Châteauroux du 24 au 26 janvier.
Crédit: Pexels

Pendant trois jours, les porteurs de projets s’invitent à Châteauroux pour une nouvelle édition du start-up week-end. Les entrepreneurs retenus auront alors 54 heures pour mettre sur pied le projet et le présenter à un jury d’experts.

Un accompagnement pour les vainqueurs

Car oui, pour pouvoir prendre part à ces trois jours intensifs, il faut arriver avec un projet et pouvoir le décrire au jury qui va ensuite procéder à une première sélection. « Une fois les projets retenus, les porteurs de projets vont rencontrer les autres personnes inscrites. Ils devront alors former une équipe et mélanger leurs compétences. Le porteur de projet peut se faire accompagner par un développeur ou une personne qui a des connaissances dans le développement d’entreprises ». Une fois les équipes formées, ces dernières s’engageront dans une course contre la montre pour monter le projet le plus viable possible. « À la fin, les candidats repassent une nouvelle fois devant le jury.  Ce dernier va désigner un vainqueur qui va bénéficier d’accompagnements pour lancer son activité à Châteauroux. »

Des idées parfois loufoques

L’année dernière, trois prix ont été décernés. Une table interactive pour jeux de sociétés, une application pour la location et l’échange de vêtements, ou encore un logiciel pour signaler la disparition d’un enfant perdu avaient été primés. Mais parfois, l’imagination des candidats peut conduire à des idées saugrenues. « Une année, nous avons une équipe qui avait pour projet d’emmener des personnes sur la Lune, se souvient Elodie Le Flohic. C’était un projet un peu fou, mais il était tellement bien travaillé que les candidats avaient obtenu le prix coup de cœur du jury. C’est aussi un peu le folklore de ce type de week-end. Nous devons nous attendre à tout. » Un projet qui reste difficilement réalisable. Les trois vainqueurs de l’édition 2019 sont aujourd’hui encore accompagnés dans la réalisation de leur projet.