Chinon : les équipes de nuit de l'hôpital se mettent en grève

23 septembre 2020 à 7h41 par Bastien Bougeard

Une grève démarre ce 23 septembre à l'hôpital de Chinon. Le mouvement concerne les équipes de nuit. Les syndicats demandent plus d'effectifs et une revalorisation des heures de nuit.

ALOUETTE
Crédit: JumpStory

Un vent de colère souffle sur l'hôpital de Chinon. Les équipes de nuit se mettent en grève ce mercredi 23 septembre, car ils estiment ne pas pouvoir travailler dans de bonnes conditions.

Les syndicats demandent plus d'effectifs

"Nous sommes arrivés à une situation où ça n'est plus tenable" explique Alexandre Robert, délégué Force ouvrière à l'hôpital de Chinon. Ce dernier dénonce un manque d'effectif criant dans les effectifs de nuit. "Il y a des jours où certains soignants sont prévenus à la dernière minute quand il y a un changement de planning et qu'ils travaillent de nuit. De plus, comme nous manquons d'effectifs, certains soignants se retrouvent dans une spécialité qui n'est pas la leur. Par exemple, nous avons des collègues de psychiatrie qui peuvent se retrouver à travailler en service de court séjour gériatrique". Alexandre Robert parle d'une dégradation de l'offre de soin.

Revalorisation du travail de nuit

Le représentant de FO dénonce : "des économies de bout de chandelles de la part de la direction. Il y a un déficit important et pour essayer de corriger la situation, certains remplacements ne sont pas assuré". Il souhaite aussi que le travail de nuit soit revalorisé. "Nous travaillons la nuit et nous sommes payés un euro de l'heure, c'est rien !" Nous avons contacté la direction de l'hôpital de Chinon, qui n'a pas répondu à notre sollicitation.