Choc mortel entre "go-fast" et motard des douanes de la Vienne : le conducteur plaide l'accident

1er avril 2015 à 16h17 par Rédaction Alouette

ALOUETTE

Le conducteur � l'origine d'un accrochage mortel entre un v�hicule de "go-fast", convoi transportant de la drogue, et un motard des douanes de la Vienne, a r�affirm� mercredi n'avoir eu aucune conscience de l'accident devant la cour d'assises de Paris qui le juge.

Le drame s'�tait produit le 24 mars 2011 apr�s qu'une voiture et deux motards des douanes eurent pris en chasse pendant une dizaine de minutes, parfois � plus de 200 km/h, une puissante BMW qui cherchait � �chapper � un contr�le sur l'A10, � hauteur de Nou�tre (Indre-et-Loire).

Zohire Zaafari, 34 ans, est accus� de violences volontaires ayant entra�n� la mort sans intention de la donner, mise en danger d'autrui et trafic de stup�fiants en bande organis�e. Deux complices, qui �taient � bord d'une voiture "ouvreuse", comparaissent pour le seul trafic. Tous encourent 30 ans de prison.

"C'�tait un accident, je ne l'ai pas vu," a d�clar� Zohire Zaafari, interrog� sur les circonstances de l'accident. Il a soulign� que, se trouvant ralenti par des v�hicules dans une zone de travaux, il ne pensait pas avoir �t� rattrap� par le motard. "D�s que j'ai pu j'ai d�bo�t� (pour doubler � la fin de la zone de travaux) et � ce moment, je suis s�r qu'il (le motard) est tr�s loin derri�re", a-t-il dit.

En fait, le motard de 38 ans, p�re de deux enfants en bas �ge, est tout pr�s et est heurt� par le flanc gauche de la voiture. L'accus�, qui explique n'avoir pas regard� dans ses r�troviseurs, affirme n'avoir rien senti ni entendu et s'�tre rendu compte de l'accident uniquement en voyant la moto renvers�e et sans pilote quelques instants plus tard.

Il n'avait toutefois pas stopp� sa fuite, mais avait d� abandonner son v�hicule endommag� quelques kilom�tres plus loin avec les 420 kilos de r�sine de cannabis transport�s. Il s'�tait rendu � la police apr�s 10 jours de cavale.

Un expert en accidentologie avait au contraire estim� mardi que la manoeuvre �tait volontaire, pour emp�cher le motard de d�passer le v�hicule.

so/sva/ei

(AFP)