Coronavirus : des barrières en plexi pour les commerces

14 avril 2020 à 15h30 par Fabienne Lacroix

Des menuisiers du groupement Artipôle, basés en Charente, Charente-Maritime et Vendée ont décidé de fabriquer gratuitement des protections pour les commerces qui doivent rester ouverts pendant le confinement.

ALOUETTE
La paravirus installé dans un bureau de tabac, à la Ferrière (85).
Crédit: Artipôle

L’initiative a été lancée le 21 mars par un menuisier installé à Marans (17). Pour aider les pharmacies installées près de chez lui qui doivent rester ouvertes, il décide de confectionner dans son atelier des « para-virus ». Ces vitres en plexi ont fait leur apparition au début du confinement, sur les comptoirs des commerces, pour éviter tout contact physique entre les vendeurs et les clients.

En deux jours, 80 barrières sont ainsi fabriquées dans l’atelier et distribuées gracieusement aux pharmacies locales.

paravirus pharmacie en Charente Maritime @jcdagencement.jpg (1.96 MB)

Une vitre en plexi installée dans une pharmacie, en Charente-Maritime.

Dans les boulangeries et les bureaux de tabac

Aidé de ses salariés, ce menuisier adhérent Artipôle en fabrique jusqu’à un millier en une semaine ! Finalement, ce sont 2 500 plexis qui ont pu ensuite être distribués en l’espace de quelques jours dans des pharmacies, mais aussi dans des boulangeries et des bureaux de tabac.

A ce jour, la fabrication se poursuit grâce à l'itiniative individuelle et volontaire des quelques 400 artisans menuisiers du groupement Artipôle installés en Charente, Charente-Maritime et en Vendée. La matière première, le plexi, est fournie par l’UAB, l’Union des Artisans du Bois.

Dans la perspective du déconfinement, de nombreux commerces pourraient être obligés de s'équiper à leur tour des ces vitres. Pour tout renseignement, il suffit de consulter l'artisan proche de chez vous.