Coronavirus : le succès du drive-in aux États-Unis et en Corée

25 mars 2020 à 13h00 par Bastien Bougeard

Pendant que le coronavirus continue de gagner du terrain aux États-Unis et en Corée du Sud, les drive-in sont très prisés des habitants. Et il n’y a pas que le cinéma qui bénéficie de cet engouement.

ALOUETTE
Considéré comme passé de mode, les cinémas drive-in ont connu un bond de leur clientèle.
Crédit: Jumpstory

Rester chez soit en période de confinement est compliqué. Il faut bien s’occuper à la maison. Pour parer à l’ennui certains essaient de regarder un bon film. Mais aux États-Unis, les habitants ont trouvé le moyen d’aller au cinéma sans pour autant entrer en contact avec d’autres personnes.

Les drive-in reprennent des couleurs

Ils se rendent effectivement au drive-in, ce cinéma en plein air où l’on peut regarder un film depuis sa voiture. Considéré comme passé de mode, les drive-in sont en train de voir leur clientèle augmenter de manière considérable. Selon le Los Angeles time, le cinéma Paramount drive-in de la ville a vendu deux fois plus de tickets rien que pour la journée du 17 mars. Ce phénomène a également été observé en Corée du sud. À Séoul, un cinéma drive-in a constaté une hausse de la fréquentation de 10 à 20 % en semaine, et les week-ends affichent complet.

Des drive-in pour se tester au coronavirus ou pour se confesser

Le fait de rester de la voiture permet d’éviter le contact avec d’autres personnes. Le principe du drive-in se décline sous différentes manières. En Corée du Sud toujours, des drives pour tester des personnes au coronavirus ont été mis en place au début de l’épidémie. Ces drives du dépistage apparaissent également en France notamment dans l’Essonne ou dans l’Hérault. Plus insolite, aux États-Unis dans le Maryland, des fidèles peuvent aller à confesse sur le parking d’une église de Bowie. Le père Scott Palmer les attend sur sa chaise. Il se trouve à 1 mètre 80 des fidèles qui restent dans leur voiture. Le prêtre compte poursuivre ces séances jusqu’à la réouverture de son église.