Coronavirus : une visière médicale créée à Limoges

26 mars 2020 à 5h30 par Thierry Matonnat

Une startup et une entreprise de Limoges mettent leur savoir-faire en commun pour réaliser des visières médicales afin de protéger les personnels dans les hôpitaux.

ALOUETTE
Une réponse pour la protection des soignants
Crédit: Addidream

Une collaboration

Face à l’épidémie de Coronavirus et la pénurie de masques de protection, la mobilisation est générale. A Limoges, Clément Mulhe co-fondateur de la startup Addidream, spécialisée dans l’impression 3D de modèle anatomique et d’instruments chirurgicaux, s’est penché sur la question. Il a vu que la startup Tchèque Prusa i3 avait mis en « open source » l’ensemble des informations pour fabriquer cette visière de protection. Il ne restait à Addidream qu’à mettre en œuvre une production sur ses imprimantes 3D et à trouver des partenaires. C’est tout naturellement que la startup Limougeaude s’est tournée vers Starplast, expert du thermoformage de polycarbonate à Limoges.

Écouter Clément Mulhe

150 visières par jour

La jeune startup a d’abord créé un prototype, puis en moins de 48 heures, elle s’est lancée dans la production à plus grande échelle. « On est actuellement sur une production de plus de 150 visières par jour. Mais là on a des commandes qui affluent de tous les côtés auprès de tous les hôpitaux de Nouvelle-Aquitaine (...) on a des demandes de certaines entreprises qui veulent s’équiper (...) on doit prioritiser par rapport aux besoins réels » déclare le co-fondateur d’Addidream.

Une protection supplémentaire

Cette visière constitue une protection supplémentaire qui protège le visage et les yeux de toute projection de postillons. Elle ne remplace pas le masque FFP2. Elle est portée en complément.