Couvre-feu dès 20h : le "déconfinement" sera plus strict que prévu

10 décembre 2020 à 17h35 par Arnaud Laurenti

Le gouvernement a présenté ce jeudi soir les modalités de la deuxième phase du "déconfinement". Sans surprise, l'allègement initialement prévu a été revu en raison de la situation sanitaire. Couvre-feu dès 20h, pas de réouverture des lieux culturels... Le point sur les annonces du gouvernement.

ALOUETTE
Crédit: Archives

"C'est en France que l’épidémie est aujourd’hui la mieux maîtrisée par rapport à nos voisins européens. L'amélioration marque toutefois le pas depuis une semaine : nous sommes sur une sorte de plateau. La partie est donc loin d’être gagnée", a prévenu Jean Castex ce jeudi soir, au début de sa conférence de presse.

"Nous ne sommes pas encore arrivés au bout de cette 2eme vague et nous ne serons pas, le 15 décembre, à l'objectif de passer sous la barre des 5000 cas par jour", a précisé le Premier ministre, ajoutant que la stratégie du gouvernement avait donc dû être adaptée.

"Les semaines à venir présentent un certain nombre de facteurs de risques contrairement à la levée du premier confinement. Les fêtes de fin d'années constituent des moments particulièrement à risques", a prévenu Jean Castex. "Nous ne pouvons pas baisser la garde, nous devons rester cohérents. Adapter nos mesures autour d'un objectif : permettre à chacun de profiter des fêtes sans s'exposer à un risque de rebond épidémique". 

Couvre-feu dès 20h

Dès mardi 15 décembre, le couvre-feu remplacera les mesures de confinement actuelles. La mesure entrera en vigueur mardi et s'appliquera entre 20h et 6h du matin.

Les motifs dérogatoires seront limités : motifs professionnels, motifs familiaux impérieux, raisons médicales, missions d'intérêt général, personnes en situation de handicap et leur accompagnant, et besoins des animaux de compagnie. Une nouvelle attestation sera mise à disposition par le ministère de l'Intérieur.

Le couvre-feu s'appliquera également le 31 décembre, mais pas le 24 décembre. Le gouvernement recommande de limiter le nombre de convives à 6 adultes à table le soir du Réveillon de Noël, et à limiter ses interactions 5 jours avant de revoir des personnes âgées.

Les déplacements seront par ailleurs à nouveau autorisés, sans restriction, y compris entre régions. Le télétravail reste en revanche fortement encouragé.

Pas de réouverture pour les cinémas

Les établissements recevant du public comme les cinémas, théâtre, salles de spectacle, musées, cirques, zoos ou encore casinos resteront fermer 3 semaines de plus, a annoncé le Premier ministre. Il n'y aura pas non plus de révision des règles concernant la jauge dans les lieux de culte. La situation sera à nouveau examinée le 7 janvier.

L'échéance du 20 janvier pour les autres établissements, comme les restaurants, est pour le moment maintenue.