Covid-19 : pas de reconfinement, mais des mesures plus strictes

29 janvier 2021 à 19h48 par Arnaud Laurenti

Le Premier ministre a annoncé de nouvelles mesures visant à freiner l'épidémie de Covid-19, indiquant qu'il s'agissait de tout faire pour éviter un reconfinement. Parmi elles, la fermeture des magasins non-alimentaires de plus de 20 000 m² dès ce dimanche ou encore la fermeture des frontières avec les pays ne faisant pas partie de l'Union Européenne.

ALOUETTE
Crédit: Capture écran | Twitter

"La situation est préoccupante", a annoncé le chef du gouvernement sur le perron de l'Élysée ce vendredi soir, à l'issue d'un conseil de défense sanitaire exceptionnel.

"Nous pouvons encore nous donner une chance d'éviter le confinement", a-t-il assuré. "La question d'un confinement se pose légitimement", en raison d'un "fort risque d'accélération" de l'épidémie, a reconnu le chef du gouvernement, en soulignant que "les prochains jours seront déterminants" pour prendre d'éventuelles nouvelles mesures.

S'il n'y a donc pour l'heure pas de reconfinement, Jean Castex a annoncé de nouvelles mesures en complément du couvre feu.

Les centres commerciaux non-alimentaires de plus de 20 000m² devront fermer leurs portes dès dimanche. Dès lundi, "les jauges seront renforcées dans les grandes surfaces", a ajouté le Premier ministre.

Toute entrée en France et sortie du territoire, à destination ou en provenance d'un pays extérieur à l'UE, sont interdites dès ce dimanche minuit.

Toute entrée en France depuis un pays de l'UE sera conditionnée à un test PCR sauf pour les travailleurs transfrontaliers.

Tous les déplacements en provenance et en direction des DOM TOM seront désormais soumis à un motif impérieux.

"Dans toutes les entreprises où cela est possible, le recours effectif au télétravail devra être renforcé", a également demandé Jean Castex qui a prévu une concertation lundi avec les partenaires sociaux pour définir les modalités.

Policiers et gendarmes seront mobilisés pour contrôler le respect des mesures de couvre-feu. "Une consigne de particulière fermeté" sera donnée.

"Nous devons tout faire pour respecter ces règles et celles qui nous permettent, au jour le jour (...) de lutter contre cette pandémie. Les prochains jours seront déterminants", a conclu le chef du gouvernement.