Infos

Covid-19 : Un cluster en Creuse

14 août 2020 à 11h18 Par Thierry Matonnat
Découverte d'un foyer avec 9 cas de Covid-19 au CADA de Guéret
Crédit photo : Archives

9 cas positifs ont été dépistés hier dans le Centre d’Accueil de Demandeurs d’Asile de Guéret. Une centaine de « personnes-contacts » sont en cours de dépistage.

La délégation Creuse de l’Agence Régionale de Santé de Nouvelle-Aquitaine a confirmé l’existence d’un « cluster » avec 9 cas de contamination au Covid-19 en lien les uns avec les autres au CADA (centre d’accueil des demandeurs d’asile) de Guéret.

Un foyer de contamination

Un migrant présentant des symptômes a consulté un médecin en début de semaine. Il lui a prescrit un test de dépistage qui s’est avéré positif. Catherine Aupetit, la Directrice adjointe de l’Agence régionale de santé délégation Creuse, explique que la cellule territoriale d’appui a immédiatement recherché les « cas-contacts à haut risque » dans le premier cercle. 8 cas ont été diagnostiqués positifs au sein du CADA. Ensuite les enquêteurs ayant établi l’existence d’un « cluster » ont entrepris de rechercher les « cas-contacts » dans le deuxième cercle du « patient zéro ».

Écouter Catherine Aupetit

Dépistage d’une centaine de « cas-contacts » potentiels

Depuis hier, une équipe du centre hospitalier de Guéret a été dépêchée sur le site du CADA pour effectuer des prélèvements nasaux afin de réaliser des test PCR sur les « personnes suspectes ». Il s’agit notamment de personnels du CADA, du SIAO (Service intégré d’accueil et d’orientation) et du Foyer des Jeunes Travailleurs de Guéret. Les tests doivent se terminer aujourd’hui. En attendant les résultats, les personnes testées doivent rester en quatorzaine. Les 9 cas positifs n’ont pas nécessité d’hospitalisation : ils sont consignés « à domicile » ou dans les « lieux adaptés ».

Isolement

L’ARS en lien avec la cellule territoriale d’appui, la Direction départemental de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations et les services sociaux de la ville de Guéret travaillent sur la mise à disposition de lieux où l’hébergement permet de respecter la quatorzaine.

Le virus circule même en Creuse

Pour la directrice adjointe de l’ARS Nouvelle-Aquitaine délégation Creuse, ce « cluster » montre «  que le virus circule toujours », « qu’il ne faut pas baisser la vigilance et qu’il faut continuer à respecter les mesures barrières (port du masque, distanciation, nettoyage des mains...)  qui restent des mesures de protection efficaces ».

Écouter Catherine Aupetit