Creuse : un motard a 203 km/h au lieu de 110 sur la RN145

24 août 2020 à 15h02 par Thierry Matonnat

Le bilan des contrôles réalisés le weekend dernier par l'escadron de sécurité routière de la Gendarmerie de la Creuse est marqué par un très grand excès de vitesse. Un motard a été contrôlé à 203 km/h au lieu des 110 autorisés. Au total, une vingtaine de dépassements de la vitesse autorisée ont été verbalisés parfois combinés à la consommation de stupéfiants.

ALOUETTE
Contrôle de vitesse par les gendarmes de la Creuse
Crédit: Alouette | Thierry Matonnat

Carton rouge

Les gendarmes de la Creuse viennent de poster un "carton rouge" sur leur compte Facebook concernant les excès de vitesse relevés lors des contrôles du weekend du 21 au 23 août.
La palme si l'on peut dire revient à un pilote de moto de 40 ans résidant en Creuse qui a été pris vendredi vers 18h à 203 km/h au lieu de 110 sur la RN145. Il a été intercepté par les militaires de la brigade motorisée. Son permis fait l'objet d'une rétention et il sera convoqué devant le tribunal de police au mois d'octobre 2020.

Une vingtaine de PV

Malgré un trafic dense sur la RCEA pour les retours de vacances, les infractions ont été nombreuses. Le dimanche durant l’après-midi, les militaires de l'escadron départemental de sécurité routière de la Creuse ont verbalisé une vingtaine d'infractions.
Un jeune conducteur a été contrôlé à une vitesse de 151 Km/h au lieu des 100 km/h. Lors de son contrôle ce jeune automobiliste a été dépisté positif aux stupéfiants. Il a fait l'objet d'un retrait immédiat de son permis de conduire et sera convoqué prochainement devant le tribunal.
Un autre automobiliste âgé d'une trentaine d'années a été pris en train de circuler à une vitesse de 140 km/h au lieu des 110 autorisés, et lui aussi a été testé positif aux stupéfiants. Il fait l'objet d'une rétention de son permis de conduire et sera lui aussi convoqué devant le tribunal.
La gendarmerie indique que 16 personnes ont été contrôlées et verbalisées pour des dépassements de la vitesse autorisée sur cette même route nationale. Elles circulaient entre 140 et 156 km/h au lieu de 110 km/h.