Infos

Cyclisme : Julian Alaphilippe est champion du monde !

27 septembre 2020 à 16h37 Par Gabriel Macé
Crédit photo : Capture d'écran | France 3

Un Berrichon champion du monde de cyclisme ! Julian Alaphilippe a revêtu le maillot arc-en-ciel, dimanche, sur le circuit d'Imola en Italie.

Au terme d'une course incroyable de 258 kilomètres, Julian Alaphilippe a battu le Belge Wout van Aert et le Suisse Marc Hirschi.

Il est le premier Français à décrocher le titre mondial depuis Laurent Brochard en 1997.

Alaphilippe a porté son attaque en haut de la dernière ascension, à moins de 12 kilomètres de l'arrivée pour s'imposer en solitaire, sur l'autodrome Enzo et Dino Ferrari, avec 24 secondes d'avance sur ses premiers poursuivants.

La course a commencé à se décanter à 70 kilomètres de l'arrivée quand le forcing de l'équipe de France (Pacher, Peters, Elissonde), venant après le travail d'usure de la Suisse et du Danemark, a mis fin à l'échappée initiale (Koch et Traeen pour derniers rescapés).

La Belgique a pris le relais avant que le vainqueur du Tour de France, le Slovène Tadej Pogacar, attaque dès le pied de l'avant-dernière montée de la côte la plus sélective, Gallisterna, à 42 kilomètres de la ligne. Le jeune Slovène, 22 ans, a basculé au sommet avec un avantage d'une dizaine de secondes sur le groupe de poursuite mené par les coéquipiers de van Aert (Benoot, Wellens).

Pogacar s'est présenté à l'entrée du 9e et dernier tour (28,8 km) avec 25 secondes d'avance sur un peloton encore fourni, quelque 35 coureurs. Il a été rejoint avant les 20 derniers kilomètres par le Néerlandais Tom Dumoulin puis par le groupe secoué par les Italiens Damiano Caruso et Vincenzo Nibali.

A l'approche du sommet de l'ultime ascension de Gallisterna (2,7 km à 6,4 %), Alaphilippe a porté l'attaque nécessaire pour sortir du petit groupe qui s'était dégagé à l'instigation de Hirschi (Kwiatkowski, Fuglsang, van Aert, Schachmann, Roglic, Nibali). Il a porté son avantage à 15 secondes sur les faux-plats descendants vers le circuit d'arrivée avant que les poursuivants se disputent surtout les autres médailles.

Vainqueur de la deuxième étape du Tour de France, le 30 août à Nice, Alaphilippe a enlevé son deuxième succès de la saison, le couronnement d'une carrière qui avait enflammé le public français l'an passé lorsqu'il avait porté le maillot jaune durant 14 jours.

(Avec AFP)