Cyclisme : le Paris-Nice passe deux jours dans le Berry

10 mars 2020 à 8h06 par Bastien Bougeard

Le peloton du Paris-Nice passe deux jours dans le Berry (10 et 11 mars) avec au programme une arrivée d’étape à La Châtre et un contre-la-montre à Saint-Amand-Montrond. L’événement est perturbé par le coronavirus.

ALOUETTE
Le Paris-Nice est également perturbé par le coronavirus.
Crédit: Nicolas Duprey | FlickR

Le peloton du Paris-Nice va passer deux jours en Centre-val-de-Loire et plus précisément dans le Berry ces 11 et 12 mars. L’Allemand Maximilian Schachmann est leader du classement général.

Le Berry attend Julian Alaphilippe

La troisième étape va relier ce 11 mars à Chalette-sur-Loing (Loiret) pour arriver à La Châtre. La course se rendra donc ensuite le 12 mars à Saint-Amand-Montrond pour un contre-la-montre. Un des coureurs sera suivi de près : Julian Alaphilippe. Le cycliste berrichon est l’un des favoris à la victoire finale même s'il a été contrarié par une crevaison lors de la deuxième étape. Celui qui fût le leader du classement général pendant plus d’une dizaine de jours sur la dernière édition du Tour de France est rentré dans le cœur des Français. Christian Prud’homme qui dirige la course raconte d’ailleurs une anecdote sur Julian Alaphilippe lors du dernier Paris-Tours.

Christian Prudhomme

Une course perturbée par le coronavirus

La fête est cependant gâchée par la propagation du coronavirus. Les départs et arrivée d’étapes se font à huis clos. Les nombreuses animations prévues à La Châtres sont annulées tout comme la cérémonie protocolaire. Les contacts rapprochés avec les coureurs, notamment pour les autographes et les selfies. La ville n’avait plus accueilli d’étape du Pairs-Nice depuis 15 ans. Déjà en 2005, la neige avait joué les trouble-fêtes dans la ville du sud de l’Indre. Elle avait contraint les organisateurs à avancer de quelques kilomètres le départ de l’étape.