Déconfinement phase 2 : Edouard Philippe s'exprimera jeudi

27 mai 2020 à 13h20 par Arnaud Laurenti

Le Premier ministre doit présenter présentant jeudi de nouvelles mesures de redémarrage du pays, et les nouvelles étapes dans le déconfinement progressif de la France.

ALOUETTE
Crédit: Twitter | France 2 Presse

L'exécutif s'apprête à "desserrer un peu plus l'étau", selon un membre du gouvernement, en affichant une France plus "verte", avec la possible réouverture à partir du 2 juin des lycées, des cafés et des restaurants, des parcs et jardins ainsi que la levée ou l'allègement des restrictions de déplacements au-delà des 100 km.

Le nombre de cas graves en baisse constante

Comme les fois précédentes, le Premier ministre Edouard Philippe sera entouré de plusieurs ministres. Il détaillera en milieu d'après-midi, lors d'une conférence de presse, les mesures décidées par le gouvernement. Ces dernières seront actées dans la matinée, au cours d'un Conseil de défense dédié à la crise sanitaire autour d'Emmanuel Macron qui procédera aux derniers arbitrages.

Cette fin de semaine sera capitale pour juger de la pertinence de la décision du chef de l'Etat de lever le confinement le 11 mai, une date plus précoce que ce que recommandaient certains scientifiques et une partie de l'opposition.

Pour le moment, les chiffres restent rassurants avec une baisse continue du nombre de cas graves: 1.555 mardi soir, contre 2.543 le 12 mai, après un pic à plus de 7.148 le 6 avril.

"Les signaux sanitaires sont encourageants", résume un responsable gouvernemental. "La stratégie d'un déconfinement progressif et prudent semble comprise et adoptée par les Français", dont le niveau d'inquiétude baisse peu à peu même s'il reste historiquement élevé.

Après la Santé, l'Économie une priorité

L'annonce d'une poursuite du déconfinement allégera non seulement la pression sur le pays mais aussi sur l'exécutif, qui peut se concentrer sur les plans de relance contre une deuxième vague non plus sanitaire mais économique.

Face aux prévisions toujours plus inquiétantes pour l'activité économique et l'emploi, Emmanuel Macron et Edouard Philippe privilégient les annonces d'urgences : "Ségur de la Santé" pour l'hôpital, plan tourisme, plan automobile mardi et bientôt un plan aéronautique.

Le chef de l'Etat a aussi annoncé un accord franco-allemand pour un plan européen de 500 milliards de subventions, mais qui se heurte aux réticences des pays "frugaux" du nord de l'Europe.

(avec AFP)