Des débris de l'avion d'Emiliano Sala sur une plage de la Manche ?

13 février 2019 à 14h07 par Rédaction Alouette

<p>Les débris de deux sièges ont été découverts sur une plage du Cotentin.</p>

ALOUETTE

Les enqu�teurs britanniques ont annonc� mercredi que des d�bris de deux si�ges retrouv�s sur une plage fran�aise provenaient "probablement" de l'avion qui transportait le footballeur argentin Emiliano Sala et son pilote, disparu lundi 21 janvier au-dessus de la Manche.

"Apr�s un examen pr�liminaire, nous avons conclu qu'il est probable que les coussins proviennent de l'avion disparu", a annonc� le bureau d'enqu�te sur les accidents a�riens, l'Air Accident Investigation Branch (AAIB), dans un communiqu�.

Ces d�bris ont �t� retrouv�s sur une plage de la commune de Surtainville, dans le d�partement de la Manche (nord-ouest). Le Bureau d'Enqu�tes et d'Analyses (BEA), l'autorit� responsable de la s�curit� de l'aviation civile en France, a transmis ces informations � l'AAIB lundi.

L'AAIB a �galement annonc� vouloir entreprendre des recherches sous-marines, avec un sonar � balayage lat�ral, pour retrouver l'�pave de l'avion dans une zone d'environ 13 kilom�tres carr�s. "Nous avons charg� un navire de contr�le sp�cialis� de sonder les fonds marins pour tenter de localiser et d'identifier d'�ventuels d�bris de l'avion", ont pr�cis� les enqu�teurs.

Cette mission de recherche doit commencer "� la fin de la semaine", et durer "jusqu'� trois jours".

Alors que l'entourage d'Emiliano Sala a lanc� des recherches priv�es, suite � la fin des op�rations de secours, l'AAIB a expliqu� �tre "en liaison �troite avec les personnes impliqu�es" pour "maximiser les chances de localiser l'�pave".

Les op�ration de secours, coordonn�es par la police de Guernesey, avaient �t� interrompues jeudi apr�s-midi, la police jugeant "infimes" les chances de survie du joueur et de son pilote. Elles avaient mobilis� trois avions, cinq h�licopt�res, et deux navires de secours.

Emiliano Sala, �g� de 28 ans, et David Ibbotson, le pilote, voyageaient � bord d'un monomoteur Piper PA-46-310P Malibu qui a disparu des radars lundi 21 janvier vers 20H20 GMT (19h20 en France), � une vingtaine de kilom�tres au nord de l'�le de Guernesey.

Les deux hommes �taient partis de Nantes, o� l'attaquant �voluait jusque-l�, et devaient rejoindre Cardiff (Pays de Galles), ville de son nouveau club, avec lequel il venait de s'engager.

Avec AFP