Des plages du Finistère et de Loire-Atlantique rouvrent ce mercredi matin

13 mai 2020 à 5h34 par Nicolas Mezil

Elles sont restées désertes pendant deux mois, les plages vont commencer à rouvrir ce mercredi. C’est déjà le cas pour plusieurs communes de Loire-Atlantique et du Finistère.

ALOUETTE
Crédit: Archives

Il faut dire que les maires ne se sont pas fait prier pour envoyer des dossiers de demande de réouverture des plages aux préfectures. Si en Vendée, on en est encore au stade des discussions avec une réunion prévue ce mercredi après-midi entre les maires et le préfet, les choses avancent dans les autres départements de la côte atlantique.

Le Finistère inaugure les réouvertures

Le préfet du Finistère, Pascal Lelarge, a affirmé ce mardi soir avoir bon espoir de signer les premiers arrêtés aujourd’hui. D’ores et déjà, plusieurs plages rouvrent ce mercredi matin en Pays d’Iroise, à Porspoder, Lampaul-Plouarzel, Le Conquet et Ploudalmézeau. On pourra s’y rendre de 7h à 20h, pour se promener, faire du sport ou pratiquer des loisirs nautiques.

Selon Le Télégramme, les plages de la métropole de Brest pourraient aussi rouvrir au fil de la journée de ce mercredi, sous réserve de publication d'un arrêté par la préfecture.

Feu vert pour La Baule et Pornichet

En Loire-Atlantique, deux communes ont obtenu le feu vert du préfet pour rouvrir leur plage ce mercredi matin. Il s’agit de La Baule et Pornichet. On pourra s’y baigner, courir et pêcher, de 8h à 21h. Mais pas de position statique ou de rassemblement de plus de 10 personnes, prévient la Préfecture. Il est donc interdit, pour l’instant, de poser sa serviette sur le sable.

Pas de plage à Carnac

Dans le Morbihan, il faudra encore patienter quelques jours. La décision préfectorale devrait intervenir très bientôt. Les maires ont, en tout cas, opté pour une réouverture en mode dynamique, c’est-à-dire pour se promener, courir ou pratiquer une activité nautique. Le maire de Carnac, Olivier Lepick, a toutefois indiqué qu’il refusait de rouvrir ses plages, par crainte d’une deuxième vague…

Peut-être ce week-end en Charente-Maritime et en Gironde

Enfin, en Charente-Maritime, on espère une réouverture pour ce week-end. Les communes des agglos rochelaises, royannaises et rochefortaises ont déposé des demandes en préfecture. Dominique Bussereau, le président du Conseil départemental, indique dans les colonnes de Sud-Ouest, que le préfet a promis d’instruire les dossiers sous 48 heures.

Ce sera peut-être pour ce week-end aussi en Gironde, où la décision de la préfecture doit tomber vendredi. 17 des 20 communes girondines ont adressé une demande de réouverture des plages. On sait d’ores et déjà que l’on pourra se baigner, surfer, se promener ou courir mais il sera interdit d’étendre sa serviette.